Nous sommes tous des féministes, Chimamanda Ngozie Adichie
Recueil / 18 février 2018

Le livre contient la retranscription d’un discours réalisé pour TED. À l’aide d’anecdotes de sa vie, l’autrice explique l’importance du féminisme et à quel point le sexisme entrave les femmes, et les raisons pour lesquelles nous devrions être tous féministes. Le texte en lui-même pointe dans la bonne direction mais possède quelques faiblesses (non distinction sexe/genre, transphobie accidentelle, virginité : c.f. LT pour plus de détails) Il est suivi par une nouvelle courte, racontant l’histoire d’une jeune nigériane qui est mariée de force à un nigérian expatrié aux États-Unis. LT de lecture

Sexisme, le mot pour le dire, Sarah Gurcel Vermande et Pauline Leet Pittenger
Avant , Essai , Livre / 9 janvier 2018

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ». Quand il n’y a pas de mot, la chose est invisible. La nommer, bien la nommer, la révèle et c’est la première étape pour lutter contre elle. Le mot sexisme (sexism aux Etats-Unis), qui a été calqué sur celui du racisme (racism), n’aura en l’an 2018 que 53 ans. En France, ce néologisme a été évoqué par Emile Servan-Shreiber mais c’est surtout le discours, sur un campus universitaire non mixte aux USA, par une jeune enseignante réputée pour sa grande gueule qui lui a fait son baptême de feu. Pauline Leet s’appuie sur l’analyse du racisme alors plus avancé à l’époque et pointe les faiblesses de la formation que des étudiants hommes, en université non mixte, ne lisant que des hommes et n’ayant des des professeurs hommes ont. Elle explique le sexisme derrière l’idée de parler du point de vue de la femme plutôt que des femmes, qui leur sera toujours inaccessible tant qu’ils n’écouteront, ne liront ni n’interagiront pas avec l’autre sexe tant qu’ils cesseront pas de considérer les femmes comme des objets ou des trophées, poésies à l’appui. Ce petit livre propose une traduction du discours, encadré par…

Un autre regard, Emma
BD , Essai , Recueil / 20 décembre 2017

La blogueuse Emma, ingénieure informatique et dessinatrice s’exprime en BD autour de sujets touchant la politique mais également de féminisme : vous pourrez découvrir dans ce premier tome notamment ce qu’est le gaslighting et ce qu’on appelle le regard masculin et l’épisiotomie (violences obstétriques). Récemment, sa BD sur la charge mentale a eu pas mal de succès et de retentissement. Un deuxième volume contenant cette BD est déjà disponible dans les librairies. Emma a un vrai talent pour la vulgarisation et je vous encourage à la découvrir.

King Kong Théorie, Virginie Despentes
Essai / 6 février 2017

King Kong Théorie est le deuxième livre que je lis de Virginie Despentes. Je suis incapable de vous dire si j’ai aimé Apocalypse Baby, mais il est sûr que cela m’a marqué : l’autrice a une très bonne plume, je la mets au niveau d’un Camus et d’un Vian (si, si). Je pense qu’on ne le dit pas assez, on préfère dire de Virginie Despentes qu’elle s’est prostituée ou que son style est agressif, et je n’arrive pas à être d’accord sur cette priorité dans les traits qui font d’elle une autrice. Ce point est d’ailleurs abordé dans cet essai. Virginie Despentes a écrit son essai autour de son expérience et de son cheminement intellectuel dans le féminisme. Chaque chapitre est agrémenté de citations d’auteurices (plus d’autrices que d’auteurs d’ailleurs) féministes. On y retrouve notamment son avis argumenté sur l’industrie du porno (elle est contre sa censure) et sur la prostitution (pour la légalisation). Je ne suis pas 100% d’accord avec ses arguments – je trouve qu’elle ne parle pas assez de ses privilèges: est-ce une omission, pense-t-elle que ça ne joue pas ou ne le voit-elle pas ?- mais curieusement, jamais 100% contre ces conclusions. C’est un livre court,…

Classer, dominer : qui sont les « autres » ?, Christine Delphy
Avant , Essai , Livre / 6 février 2017

Je pense que toute personne s’intéressant de manière au féminisme finit par toucher la notion d’oppression, le système où une population se retrouve divisée entre dominants et dominés ; l’autrice rappelle qu’il en existe plusieurs, selon la couleur de peau, l’orientation sexuelle, le sexe. Chacun a ses spécificités, mais chacune aussi a énormément de points communs : l’origine de cette classification devenu hiérarchique, les personnes qui l’ont défini (spoiler: ce n’est pas la nature) est le sujet central de l’essai. Est-ce que mieux comprendre l’origine de ces classements sociaux aux conséquences dramatiques vous intéresse ? Est-ce que comprendre l’origine du racisme vous intrigue ? Êtes-vous curieux de découvrir la nature des castes qui existent dans notre société ? Ce livre est fait pour vous. Site de l’éditeur Mon fil de lecture Extraits (introduction)  

Histoire du féminisme, Michèle Riot-Sarcey
Essai , Livre / 23 janvier 2017

Ouvrage synthétique d’une centaine de pages retraçant l’histoire du féminisme en France. L’autrice a choisi de commencer par la révolution française. Un zoom sur l’année 1848 est fait, avant de retracer toutes les avancées par vagues du féminisme dans le XXème siècle, avec l’obtention difficile droits des femmes. La notion de genre (et d’études du genre) est explicitement introduite et retracée. L’autrice explique comment les femmes ont été invisibilisés et oubliées de l’Histoire. Site de l’éditeur               Quelques extraits choisis:

Les maisons d’édition & collections francophones autour du féminisme et du genre
Sélection / 20 janvier 2017

Une petite sélection de maisons d’éditions et de collections spécialisées dans le féminisme et les études du genre. –les éditions Amsterdam dont c’est une partie du motto de traduire des ouvrages révélateurs dans le domaine. –La fabrique Avec notamment l’excellent Classer, dominer: qui sont les autres ? –Les éditions iXe Avec notamment deux collections, une consacrée aux textes radicalement féministes, une autre sur les glissements du genre. –Syllepse Avec leurs collection Féminisme et genres Un troussage de domestique Un silence de mortes Refuser d’être un homme –Les éditions de l’Harmattan Les éditions de l’Harmattan ont une collection Bibliothèque du féminisme –Hobo diffusion Avec leur petite collection précieuse Bambule Contre le masculinisme, guide d’auto-défense intellectuelle –Les éditions du remue-ménage Les femmes de droite sont un de leurs livres que j’attends de lire avec impatience: beaucoup de titres font rêver 🙂 –Des femmes Maison d’édition créée par Antoinette Fouque. –Talents hauts Maison d’édition éditant des livres pour enfants moins mainstream que les autres

Une pièce à soi, Virginia Woolf
Avant , Essai , Livre / 19 janvier 2017

Cet essai de l’autrice anglaise Virginia Woolf est plus connu sous le nom de sa première traduction, Une chambre à soi. Avec un passage récent de l’essai au domaine public, de nouvelles traductions ont pu être réalisés, et deux titres alternatifs en ont jailli: Un lieu à soi et Une pièce à soi. Et, quand on lit le livre, force est de constater que ce traductions sont plus pertinentes. Quel est le propos de cet essai ? Virginia Woolf utilise un cadre prétexte -parler à un interlocuteur auquel elle s’adresse des femmes et de la fiction (notamment dans la littérature) – ; et si elle parle bien de cela, le sujet de l’essai va bien au delà. Au début du XXème siècle, au sein d’une demeure d’un couple, les femmes n’ont pas le droit, comme leur mari, à une pièce qui leur est propre et dans lequel elles peuvent s’isoler. Cela serait un équivalent du bureau du mari, qui interdit à quiconque de rentrer dans sa pièce. Les femmes n’ont d’autres choix que d’utiliser, si elles peuvent et veulent avoir un moment à elles pour écrire ou autre, d’utiliser une pièce commune. C’est loin d’être anodin, et Virginia, sous une…

Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?, Brigitte Laloupe
Essai , Livre / 7 janvier 2017

Voici l’ouvrage faite par l’autrice du blog Olympe de verre, dénonçant les discriminations H/F dans le monde du travail et les sphères du travail. Elle s’appuie et présente beaucoup de chiffres montrant les inégalités, et démonte certains mensonges, comme les soi-disants avantages des femmes. Le dernier chapitre donne des pistes pour les femmes contre le plafond de verre ainsi qu’une liste d’obstacles auxquelles de par son expérience les femmes sont souvent confrontées. Site de l’éditeur Olympe de verre Pour aller plus loin (antisexisme.net)

Le féminisme en sept slogans et citations, Anne-Charlotte Husson et Thomas Mathieu
BD , Livre / 5 janvier 2017

Voici une BD qui est une excellente surprise 2016. Réalisée par le dessinateur du Projet crocodiles et par l’autrice du blog Ca fait genre et, voici une introduction très abordable, dont la concision ne sacrifie pas à la précision des propos. Le livre introduit précisément les notions de genre et d’intersectionnalité, notions qu’il arrive de manquer dans certains ouvrages, souvent car ils ne sont pas assez récents. Comme l’indique le sous-titre, le découpage se fait autour de 7 citations connues qui sont expliquées en détail. C’est un excellent livre d’introduction au féminisme, qui ne coûte que 10€, une somme modique pour un livre avec couverture cartonnée de cette qualité. Les auteurs ont pris également soin de signaler en début de chapitre la présence de contenus sensibles (trigger). Site de l’éditeur Vous pouvez le lire sur le site du monde ici.