Le masculin ne l’emporte pas sur le féminin, Eliane Viennot

28 décembre 2017

Eliane Viennot présente dans le contexte l’histoire de l’évolution de la langue française entre le XVème et le XXème, modelé par ceux qui ont voulu la masculiniser au nom de la noblesse du sexe masculin – l’Académie française et les grammairiens tel Mr Bescherelle et les usages, qui n’allaient pas toujours dans le sens.

Parmi les sujets abordés: la féminisation des noms de métiers, avec notamment un focus sur le mot autrice -et leur disparition, la règle de proximité qui est à présent de nouveau utilisé, ainsi que les règles d’accord des participes passés et des pronoms.

On découvre également l’importance du sujet à travers les méthodes qu’ont utilisés les grammairiens à travers la sélection des exemples de leurs ouvrages de référence.

Le livre ne s’arrête d’ailleurs pas à la langue française et son évolution de l’histoire, et rappelle le contexte historique et le jeu des pouvoirs hommes/femmes (loi salique, création des universités fermées aux femmes) afin d’autant mieux éclairer l’évolution de celles-ci.

Fil de lecture avec des extraits

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *